CHICAGO : le Top 10 des activités, des choses à voir ou à faire


Chicago, vue depuis le gratte-ciel John Hancock (© Alexandre Boero)

Surnommée "The Windy City", la ville des vents, Chicago regorge de trésors. Voici une sélection des sites, lieux ou monuments à visiter et/ou à découvrir.


Si vous décidez de vous faire un trip, de séjourner à Chicago, l’une des villes emblématiques des États-Unis, troisième ville américaine la plus peuplée, vous ne manquerez pas de choses à faire. Et si vous lisez cet article ou que vous regardez la vidéo ci-dessous, sachez que vous tombez au bon endroit, puisque je vous une sélection des 10 choses à faire, à voir et à ne pas manquer dans la ville des vents. Suivez-moi ! PS : n'hésitez surtout pas à cliquer sur chacune des photos pour les voir dans leur entièreté, certaines étant redimensionnées.



1 : Chicago River et Magnificient Mile


Quoi de mieux pour découvrir les merveilles de Chicago que de se balader le long de Chicago River et de flâner le long de Magnificient Mile, les Champs-Elysées de la ville des vents, où les bâtiments à l’architecture flamboyante côtoient les boutiques et magasins de luxe.



Chicago River, qui sépare le nord et le sud de la ville, vous garantit une balade agréable, à pied ou à bord d’un bateau si la météo vous le permet. Et dans cette partie de Chicago, qui est un peu le cœur de la ville, vous apprécierez la vue avec quelques monuments et bâtiments impressionnants, comme le remarquable Wrigley Building, les tours Marina City, qui sont d’ailleurs coupées en trois : appartements en haut, commerces au milieu, parking en bas ; ou encore l’immense Trump Tower, à la hauteur de la mégalomanie de son fondateur. Quelques clichés 👇



Notons que Magnificient Mile constitue la partie nord de Michigan Avenue, qui s’étend jusqu’à Chicago River et traverse même cette dernière pour atteindre puis dépasser la rive sud.


En rouge, Magnificient Mile. En bleu, Chicago River

2 : Millenium Park


Millenium Park (© Alexandre Boero)

La partie de Michigan Avenue qui se situe au Sud de la Chicago River, elle, vous fait plonger dans une autre partie de la ville : direction les grands théâtres et les grands magasins d’un côté, et Millenium Park de l’autre.


Millenium Park, c’est un poumon de ce centre-ville de Chicago, situé dans le Downtown Chicago, le quartier des affaires. Voici quelques photos 👇



Ce parc, de 10 hectares, vous fera vaguement penser au Central Park new-yorkais par sa forme rectangulaire et possède quelques points d’intérêts, comme le Pavillon Jay Pritzker, une immense scène de spectacle très prisée l’été, la Crown Fountain ou encore la Cloud Gate, joyaux de Chicago surnommé le Bean en raison de sa forme, car oui, reconnaissons que le monument a tout d’un haricot.


La balade vaut le détour sur Millenium Park, l’été comme l’hiver, où le sapin trône fièrement et où l’ambiance est souvent très chaleureuse.


3 : Les Chicago Bulls


Les Chicago Bulls à domicile, au United Center (© Alexandre Boero)

La grande expérience à vivre si vous allez à Chicago consiste à assister à un match de NBA de la franchise locale, les Chicago Bulls. Les Chicago Bulls, c'est l'équipe du mythique Michael Jordan et autres Scottie Pippen ou Denis Rodman. Joakim Noah, fis de Yannick, y a joué pendant plusieurs saisons. Les Bulls jouent au United Center, une salle mythique située à une grosse heure à pied à l’Ouest du centre-ville.


Le United Center (© Alexandre Boero)

Sur place, l’ambiance est garantie avant, pendant, et à la fin du match, où le speaker de l’enceinte, les artistes, mascottes et supporters mettront l’ambiance en lâchant de temps à autre des « Defense », des « Come On » ou des « Dude ». Découvrez le diaporama 👇



Précision utile : selon la période où vous visitez Chicago, voir un match des Bulls ne sera pas forcément possible. La saison de NBA débute à la mi-octobre et se poursuit jusqu’à mi-avril. Si les Bulls franchissent les play-offs, alors vous aurez peut-être la chance, mais tout dépend du parcours de l’équipe, de les voir jusqu’au mois de mai, voire au mois de juin.


4: The University of Chicago


L'Université de Chicago (© Alexandre Boero)

L’Université de Chicago, ou The University of Chicago, est un peu éloignée du cœur de la ville, à une dizaine de kilomètres environ. Mais en prenant le train depuis le centre-ville, vous y serez aisément en une trentaine de minutes.



Si vous avez envie de visiter une université typique à l’américaine, The University of Chicago vous ira à merveille, d’autant plus qu’elle est l’une des plus prestigieuses et plus réputées au monde, après avoir été fondée, en 1890, par John Davison Rockefeller.


Aujourd’hui, elle forme quelques-uns des plus grands talents de ce monde dans des domaines comme les sciences physiques, les mathématiques, le droit, l’économie, ou les sciences politiques, et elle possède même son propre hôpital pour enfants.



Vous apprécierez tout particulièrement les nombreux bâtiments de style gothique anglais du campus, ou encore la ravissante Chapelle Rockefeller, de style néo-gothique.


5 : Navy Pier


Navy Pier (© Alexandre Boero)

Navy Pier est un incontournable de Chicago. On parle ici d’une sorte de jetée, longue d’un peu plus d’un kilomètre, comparable à un bras tendu sur le lac Machigan. Sur cette jetée, on retrouve plusieurs bâtiments, parmi lesquels un mini parc d’attractions, dont le symbole est la grande roue.


La grande roue de Navy Pier (© Alexandre Boero)

Navy Pier accueille des restaurants, un hôtel, une grande salle pouvant servir pour des réceptions, l’Auditorium, qui est un peu la pointe de la jetée. Et c’est aussi depuis Navy Pier que l’on peut monter à bord de certains bateaux qui sillonnent la ville.




Depuis le bout de Navy Pier, la vue sur la baie de Chicago est assez imprenable. Vous prenez alors véritablement conscience de l’immensité de la ville, et l’endroit est qui plus est particulièrement photogénique.


6 : Willis Tower



Si vous avez envie de monter sur le toit de Chicago, alors la Willis Tower fera forcément partie des lieux que vous visiterez motivé(e). Située dans le secteur financier du Loop, la Tour, qui possède ses propres restaurants, est remplie de bureau.



Vous atteindrez son sommet à l’aide d’un ascenseur supersonique pour culminer à 413 m d’altitude une fois arrivé au 103e étage, où vous pourrez admirer une vue imprenable sur Chicago. À cette hauteur-là, imaginez que vous êtes encore plus haut que si vous étiez au sommet de la Tour Eiffel ou de l’Empire State Building de New York.


Petit conseil : essayez le cube de verre situé au dernier étage, si vous n'avez pas froid aux yeux et que vous n'avez pas trop le vertige évidemment :) Croyez-moi, l'expérience vaut le détour.


7 : 360 Chicago ou gratte-ciel John Hancock



Dans une moindre mesure, vous apprécierez le gigantisme et la hauteur du « 360 », le gratte-ciel John Hancock, où vous pourrez vous balader sur la terrasse panoramique à 360° (ça ne s'invente pas) au Nord du centre-ville, au bord de Magnificient Mile.



L’observatoire est situé au 94e étage, à 314 mètres de hauteur, une altitude que vous atteindrez en seulement… 45 secondes grâce à un ascenseur, tout bonnement supersonique, et je vous assure que le superlatif est presque justifié. Bref, l'ascenseur américain dans toute sa splendeur. Avec une vue encore une fois, époustouflante…


8 : Le triptyque des Musées


Chicago est une ville architecturale, vous disais-je, mais c’est aussi une ville cultuelle, comme en témoigne ses nombreux musées.


8.1 : Museum of Science & Industry


© Alexandre Boero

Parmi les connus et les plus remarquables musées que je vous conseille de visiter, le Museum of Science and Industry, autrement dit le Musée des Sciences et de l’Industrie, arrive évidemment en bonne place. Et en cette période de Noël, il était particulièrement bien décoré.



Parmi les pépites de ce musée, ne manquez pas le module de commande d’Apollo 8, premier vaisseau à avoir atteint la Lune. En plus d'être fascinant, on distingue bien les sièges peu confortables des astronautes Frank Borman, James Lovell et William Anders.



Le Musée propose également aux visiteurs un simulateur de tornade, très impressionnant, que l’on peut personnaliser à sa guise… Le simulateur d’éclair est aussi très surprenant. Il fonctionne à l'aide d'aimants, et son bruit ne vous laissera pas indifférent.


8.2 : Field Museum


© Alexandre Boero

Ensuite, je vous conseille le Field Museum, le Musée d’Histoire naturelle de la ville, devant lequel brûle la Flamme éternelle de l’espoir, dont je vous explique l’histoire dans cette vidéo. Le Field Museum, et son hall plutôt impressionnant, nous propose notamment des collections XXL de l’ancienne Egypte ou encore de l’ère du Mésozoïque, autrement dit le temps des dinosaures.



Clairement, le Field Museum est un petit bijou pour tout amateur d'histoire, de cultures diverses et/ou de géologie. Si vous vous mettez en quête de trois ou quatre musées durant votre séjour pour votre parenthèse culturelle, celui-ci doit impérativement, au même titre que le Museum of Science and Industry, faire partie de votre liste.


8.3 : Shedd Aquarium


© Alexandre Boero

Enfin, vous pouvez vous offrir un détour au Shedd Aquarium, voisin immédiat du Field Museum. Par temps de pluie, c'est plutôt pratique, vous n'aurez qu'à affronter les éléments que sur quelques dizaines de mètres.



Poissons, requins et autres espèces marines sont à l’honneur, et l’aquarium propose même un spectacle de dauphin, ce qui je sais pour nous Français n’est plus vraiment à la mode, pour des raisons évidentes. Mais quoi qu'on en dise, le show reste agréable.


9 : Le Loop - l’Union Loop



Le Loop, voilà un autre indispensable lorsque vous visitez Chicago. Les occasions de tomber dessus sont nombreuses, et lorsque je vous parle du "Loop", je ne vous parle pas forcément du secteur géographique, en gros du quartier, mais bien du métro surélevé, l’Union Loop, qui lui a donné son nom.


L’Union Loop, c’est tout simplement la boucle aérienne du métro de Chicago, qui fait s’entrecroiser cinq lignes de métro de la ville, et accueille des dizaines de milliers de passagers chaque jour.


© Alexandre Boero

Ce métro aérien est franchement atypique, et il apparaît dans de nombreux films, comme The Dark Knight, long-métrage de la franchise Batman avec Christian Bale. Sa structure faite de ferrailles peut évidemment impressionner, par temps sombre ou par temps de pluie. L'Union Loop contribue évidemment - et hélas à tort - à la réputation sombre de la ville, somme toute très agréable à vivre.



N’hésitez pas en tout cas à faire un tour dessus, et si vous vous rendez à Chicago en fin d’année, ne manquez pas le Train de Noël proposée par la compagnie CTA, équivalent de la RATP ou de la RTM, qui fait circuler son train dans le secteur du Loop mais aussi sur d’autres lignes de métro, pour émerveiller les petits et les grands, au rythme des musiques de Noël.


10 : Voir un spectacle



Lorsque vous allez à New-York, il y a des chances que vous vous baladiez du côté de Broadway, et bien du côté de Chicago, c’est un peu pareil. La ville fourmille de théâtres et de salles de spectacle en tout genre, et vous trouverez bien quelque chose qui puisse vous convenir. Attention toutefois, les places sont souvent chères et partent assez rapidement, je vous conseille ainsi de réserver plutôt à l’avance si vous voulez vous éviter des mauvaises surprises.



La visite n'est pas terminée. Si vous en voulez encore, voici cinq bonus de chose à voir, à faire ou à manger à Chicago…


11 : Resto hawaïen A/O (Bonus 1)


© Alexandre Boero

Et on commence ces bonus avec le AO Hawaiin Hideout, un restaurant situé à environ 1,5, allez 2km du centre ville, et qui est une vraie belle surprise, tant en ce qui concerne la qualité des boissons et des plats que la décoration et l’accueil du personnel.



On parle ici d'un vrai coup de cœur. Vous pouvez y aller les yeux fermés, vous ne serez pas déçu, et vous m’en direz des nouvelles !


12 : Lincoln Zoo Park (Bonus 2)



Le Lincoln Zoo Park est l’un des zoos de la ville et fait partie des sorties plutôt sympas à faire, été comme hiver, mais surtout l’hiver j’ai envie de vous dire. À proximité immédiate du bord de mer, il offre un point de vue saisissant sur le centre-ville de Chicago.


En fin de journée en période de Noël, le zoo ferme ses portes à partir de 16h, pour laisser place à des soirées baptisées "ZooLights", soirées durant lesquelles le zoo s’illumine entièrement et laisse même l’accès à plusieurs animaux. Le tout pour la modique somme de 0 dollar, oui ! Attention toutefois : cette opportunité n'est accessible que deux fois par semaine, sur réservation, alors vérifiez bien le calendrier du zoo en amont.


13 : Harold Washington Library (Bonus 3)


© Alexandre Boero

Chicago abrite de nombreuses librairies, mais la plus emblématique d'entre elles reste la Harold Washington Library, immense bibliothèque qui s’étend sur 9 étages, au sud du Loop. Ici, ce sont 70 000 m² d’espace de travail qui s'offrent à vous, 90 000 m² au total. L'architecture extérieure est impressionnante, pour ne pas dire monumentale, avec un bâtiment construit à partir d’énormes blocs de granit, qui en imposent à l’œil nu, et une brique rouge qui fait son charme.



Au neuvième étage, on y retrouve le Winter Garden, le jardin d’hiver, qui est une sorte de salle de lecture majestueuse, dotée d’un toit fait de verre et d’acier, qui pourrait vaguement vous rappeler des édifices tels... la Tour Eiffel. La visite vaut le détour, et l’entrée est évidemment libre.


14 : Stan’s Donuts (Bonus 4)


© Alexandre Boero

Stan’s Donuts éveillera certains de vos sens, pour le petit déjeuner ou le goûter, c'est selon ! Nous sommes ici dans l’une des enseignes de cette chaîne qui trouve son origine à Los Angeles, mais qui garnit les rues de Chicago avec succès depuis 2014.



Les beignets et donuts que vous y retrouvez sont délicieux, et le mot est faible. J’irai même jusqu’à dire que nous avons affaire ici aux meilleurs donuts de tout l’Illinois chers amis ! Allez-y sans crainte, mais pensez bien à éliminer les calories après :)


15 : Wrigleyfield (Bonus 5)


© Alexandre Boero

Direction les quartiers de Wrigleyville et Lake View, autour du stade de WrigleyField, mythique stade de baseball des mythiques Chicago Cubs, qui se trouve à 6-7 km du centre-ville de la Windy City. Le stade est immense, et en faisant le tour de ce dernier, on se rend compte que la baseball mania est telle que les bâtiments à proximité immédiate possèdent des tribunes sur leur propre toit, qui sont des sortes de rooftop, qui constituent en quelque sorte le prolongement des tribunes du vrai stade.



C’est assez atypique, comme le reste du quartier ceci dit, qui offre aux visiteurs de belles bâtisses résidentielles et une ambiance conviviale, pour une visite une fois de plus agréable.



Cette fois, c’est terminé. Un grand merci pour votre intérêt à découvrir ce reportage. Profitez bien de votre voyage à Chicago, et surtout, n'hésitez pas à partager ce contenu, à réagir et à poser vos questions. Il y a tant voir à Chicago que je n'ai pas pu tout évoquer ici. Mais restez bien connecté.e sur le blog, il y aura peut-être de nouvelles surprises à l'avenir ;) Salut !


0 vue0 commentaire